Les honoraires

Il est très important que la question des honoraires soit abordée sans tabou entre l’avocat et son client.

 

Dans la plupart des cas, une convention d’honoraires est établie et signée entre nous, afin que le client soit informé en toute transparence du coût de la procédure à venir. 

Il existe principalement trois modes d’honoraires :

  • l’honoraire au temps passé (les honoraires sont, par principe, déterminés, compte tenu du temps effectivement consacré aux dossiers et comprennent le temps passé en rendez-vous, au téléphone, en audiences, en déplacements, etc…).
  • l’honoraire forfaitaire (ces honoraires ne sont adaptés qu’à certaines procédures (procédures correctionnelles, divorces par consentement mutuel…).
  • l’honoraire de résultat (outre l’honoraire fixe perçu par l’avocat, un honoraire complémentaire de résultat peut être prévu dès le début de la procédure).

Il est constitué d’un pourcentage sur les sommes effectivement perçues par le client, voire sur celles économisées en cas de succès à l’issue de la procédure.

Tout honoraire complémentaire de résultat est prévu dans une convention d’honoraires de résultat. 

Selon les procédures, votre assurance « protection juridique » peut être amenée à prendre en charge tout ou partie des honoraires. 

En outre, les personnes disposant de ressources limitées, peuvent bénéficier de l’aide juridictionnelle totale ou partielle afin d’alléger la charge financière de la procédure. Nous sommes à votre disposition pour vous aider à préparer le dossier de demande d’aide juridictionnelle.